L’édito de Barbara Dewulf : Positionner l’environnement et l’humain au coeur des modèles économiques